Services

EPANODOS fournit des services aux détenus libérés de ses bureaux, situés sur au 28-30, rue de Rigny à Place Victoria (tél. 210-8815904 et 210-8815032).

En particulier, chaque ex-détenu reçoit un soutien psychosocial, des conseils juridiques, des conseils sur les questions d'emploi par le personnel qualifié de l'organisme. Aussi, EPANODOS fournit une assistance pour les premiers pas hors de prison (hébergement de quelques jours dans un hôtel conventionné, coupons pour des restaurants affiliés, des titres de transport et des cartes de téléphone).

Dans le même cadre (par la médiation ou la saisie des instances compétentes) Epanodos lutte pour trouver du travail et un logement pour les prisonniers libérés, pour l'inclusion en priorité des enfants dans les écoles maternelles et les écoles, pour la recherche de subventions pour l'auto-emploi et autres.

ACCUEIL DE CONSEIL

Nous réalisons un premier accueil des ex-détenus et leur fournissons les premières informations pour les prestations et aides dont ils ont droit, ainsi que pour le carnet de santé des non-assurés. En outre, on dresse l'historique social de la personne et une liste de ses besoins. Par la suite, la personne est soit dirigée dans le cadre de la même institution vers un conseiller, toujours dans le respect de ses besoins particuliers, ou vers des organismes publics, des ONG ou d'autres organisations qui peuvent lui offrir une aide spécialisée qui ne pourrait pas être donnée par EPANODOS.

CONSEIL PSYCHOSOCIAL

C'est le genre de soutien qui encadre tous les autres. Il s'agit de renforcer et de mobiliser l'individu à accomplir avec succès toutes les étapes de son projet personnel. Cela comprend également des conseils sur les relations clés de l'individu avec son entourage.

Souvent EPANODOS et ses conseillers, entrent en contact avec un parent ou des amis de ces personnes, par téléphone ou en personne. Nous essayons que ces personnes soient rencontrées en la présence des ex-détenus et en leur connaissance, afin de ne pas rompre la relation de confiance avec eux/elles.

Souvent, l'encouragement psychologique des proches des ex-prisonniers est une aide pour son soutien. Sur les principes et les lignes directrices mis en place par les partenaires scientifiques d'EPANODOS au niveau du soutien psychosocial.

CONSULTATIONS ET CONSEILS JURIDIQUES

Le département juridique d'EPANODOS aborde systématiquement les questions juridiques que se posent les ex-détenus principalement à titre consultatif, ce que nous fournissons des explications aux bénéficiaires qui ne comprennent pas bien certaines questions juridiques, ainsi que des lignes directrices pour leurs actions futures. En cas d'ex-détenus pauvres qui ont besoin d'une action en justice, après la collecte des pièces justificatives nécessaires, en collaboration avec le travailleur social de l'institution, EPANODOS présente une demande d'assistance juridique gratuite au Barreau pertinent et entre en contact avec l'avocat qui s'occupe du cas pour mise à jour de son état d'avancement et de son évolution.

Le conseil et le soutien juridiques des prisonniers libérés qui s'adressent à EPANODOS a comme principe le respect de la confidentialité.  En même temps, l'institution ne vise qu'à l'information et aux conseils généraux concernant les droits individuels et les obligations des bénéficiaires, mais attend aussi leur activation et mobilisation personnelles pour la réinsertion sociale et l'intégration, dans une action commune avec les techniques voisines de soutien psychosocial.

CONSEIL POUR L'EMPLOI

Les conseils pour l'emploi visent à habiliter et renforcer la conscience de soi puis mobiliser l'ex-détenu, pour être en mesure de réaliser son potentiel et organiser des stratégies individuelles qui lui permettront de retrouver sa fonctionnalité et son équilibre dans un environnement socio-économique difficile et en constante évolution.  Par conséquent, les objectifs des conseillers sont :

  • L'amélioration de leur niveau d'éducation,
  • Leur rôle de conseillers pour les allocations et avantages
  • La prise de conscience de l'environnement social et du marché du travail,
  • La mise en réseau avec d'autres organismes,
  • La représentation de la personne afin de faciliter son accès aux biens et aux services sociaux.

En outre, EPANODOS vise à sensibiliser la conscience professionnelle des bénéficiaires, qui est un ensemble de comportements et d'attitudes sur les questions telles que la résistance à la pression du travail, la ponctualité dans les temps d'exécution d'un projet, la stabilisation de la présence dans le lieu de travail, et l'obtention de compétences sociales pour le travail d'équipe.

Les entretiens individuels de consultation visent : a) à informer les bénéficiaires sur le marché du travail, b) à leur offrir l'éducation de base dans les techniques de travail, et c) à promouvoir leur emploi 

Aussi, dans le cadre de la consultation pour l'emploi des ex-détenus, EPANODOS réalise :

  • Des activités de réseautage avec le marché du travail,
  • L'opération d' job-club.  L'opération d'un espace spécial avec ordinateur, un téléphone de contact et des journaux d'annonces où les bénéficiaires peuvent, avec l'aide de conseillers chercher un emploi,
  • Des ateliers de formation. Nous organisons sous le contrôle d'un spécialiste des ateliers de techniques de recherche d'emploi et des droits du travail juridiques et spéciaux etc. pour les ex-prisonniers.

AIDES MATÉRIELLES

Les aides matérielles d'EPANODOS, et surtout les aides financières, sont limitées.  L'aide financière n'est ni dans la philosophie ni le rôle de notre institution. EPANODOS vise la réinsertion des ex-détenus en les activant et les mobilisant.  L'effort vient d'eux-mêmes. Ces actions renforcent la confiance du bénéficiaire et son intégration sociale. En outre, dans le cadre de la relation de conseil, nous offrons pour les ex-détenus la possibilité de séjour temporaire (pour 10 jours) dans un hôtel conventionné avec EPANODOS et la possibilité de repas gratuits dans un restaurant.  Nous fournissons aussi gratuitement (après avoir évalué les circonstances) des billets et des cartes de téléphone pour les prisonniers libérés, afin de faciliter la communication avec leurs proches et leur mouvement dans la première période après la libération.

Dans ces efforts, le bénéficiaire est encouragé par notre organisation grâce à un soutien psychosocial, comme nous l'avons vu plus tôt, et aidé par (quelques) avantages matériels qui se traduisent par des billets, des cartes de visite et un hébergement de quelques jours à l'hôtel. Non pas à cause d'un manque de volonté, mais parce que les moyens disponibles sont très limités.